Fermer
banniere_karch01.jpgbanniere_karch02.jpgbanniere_karch03.jpgbanniere_karch04.jpgbanniere_karch05.jpgbanniere_karch06.jpgbanniere_karch07.jpgbanniere_karch08.jpgbanniere_karch09.jpg

Amphibiens

Systématique
Les amphibiens (ou batraciens) sont une classe de vertébrés. Au sein de cette classe se trouvent  les urodèles (tritons et salamandres), les anoures (grenouilles et crapauds), et les gymnophiones ou apodes (amphibiens sans pattes présents uniquement sous les tropiques). On estime actuellement à 7000 le nombre d’espèces d’amphibiens dans le monde. En Suisse la diversité de ces espèces est nettement plus faible avec 19 espèces présentes.
 
grenouilles rousses
Grenouilles rousses et pontes
 
Caractéristiques
 
Morphologie:
  • Tous les amphibiens de notre pays possèdent quatre membres lorsqu’ils sont complètement développés. Les urodèles gardent leur queue après la métamorphose alors que les anoures adultes en sont dépourvus.
Peau:
  • Les amphibiens possèdent une peau couverte de glandes et dépourvue d’écailles. Les glandes produisent des sécrétions, notamment des toxines, qui empêchent les bactéries et les champignons de pousser sur leur peau, ainsi que des substances amères destinés à repousser les prédateurs.
  • Les amphibiens ne respirent pas qu’avec leurs poumons. Leur peau très fine permet également d’échanger de l’oxygène avec l’air. Une troisième possibilité est l’échange d’oxygène par les muqueuses buccales, raison pour laquelle on observe régulièrement les batraciens effectuer un rapide mouvement de la gorge de bas en haut.
  • Les amphibiens ne boivent pas. L’absorption de liquide se fait également par la peau.

peau d'amphibiens

Détails d'une peau d'amphibien

Thermorégulation:
  • Tous les amphibiens sont des animaux à sang froid. Leur corps ne peut pas produire de chaleur, mais leur température corporelle varie avec la température externe. Ils peuvent toutefois influencer leur température en restant dans un endroit chaud ou froid.
 
Cycle de vie
La grande majorité des amphibiens possède un cycle de vie en deux phases: l’éclosion des œufs donne naissance à des larves aquatiques (appelées têtards chez les anoures et larves chez les urodèles) qui respirent par des branchies. Les pattes avant et arrière poussent au terme du développement larvaire que l’on appelle métamorphose. La transition vers une respiration pulmonaire a également lieu à la fin de la métamorphose. Chez les anoures, le régime alimentaire passe alors de l’herbivorie à l’insectivorie. Durant cette période de transition, la queue des têtards est résorbée et sert comme réserve d’énergie.
Bien que les larves soient presque toujours aquatiques, le lien des adultes avec l'eau varie fortement entre les espèces. Les espèces comme le crapaud commun ou la grenouille rousse ne se trouvent dans les points d’eaux que lors de la reproduction, alors que les grenouilles vertes s’y trouvent toute l’année, y compris durant l’hivernage. Durant l’hiver les amphibiens hivernent dans un endroit à l’abri du gel, dans des anfractuosités du sol, ou sous la vase des plans d’eau.
 
schéma cycle de vie
Figure 1: Cycle de vie d’une grenouille (gauche) et d’un triton (droite)
Image:  © Ursina Tobler.

 

Quizz Amphibiens

Connaissez-vous bien nos amphibiens indigènes ?

Ici vous trouverez un quizz permettant d'évaluer vos connaissances et de les améliorer

Biofotoquiz.ch

Transmettre une observation

Nous vous remercions de  nous transmettre vos observation d'amphibiens. Vos données serviront à garder actuel nos cartes de répartitions des amphibiens indigènes. Transmettez votre observation

Littérature complémentaire

Welche Bücher über einheimische Amphibien sind empfehlenswert? 

Es gibt viele gute Publikationen und wir haben Ihnen eine Auswahl davon zusammengestellt. Bitte beachten Sie, dass die Liste nicht vollständig ist. 

Einige Publikationen sind im Shop info fauna - CSCF&karch erhältlich. 

 

Weitere Inspirationen zu guten Publikationen und Unterlagen für den Schulunterricht finden Sie hier: