Fermer
banniere_karch01.jpgbanniere_karch02.jpgbanniere_karch03.jpgbanniere_karch04.jpgbanniere_karch05.jpgbanniere_karch06.jpgbanniere_karch07.jpgbanniere_karch08.jpgbanniere_karch09.jpg

Conservation des reptiles dans la forêt

Les forêts claires bien exposées, sur sol rocheux ou caillouteux et sur des pentes plus ou moins raides, figurent parmi les biotopes de Suisse les plus importants pour les reptiles. Elles abritent, selon les régions, de nombreuses espèces parfois exigeantes. Les animaux occupent ici surtout des parois, des arêtes rocheuses et des pierriers ensoleillés, des bancs de galets et de matériaux charriés dans les zones de crues, mais aussi des couloirs à avalanche ou des éboulis. On les rencontre aussi dans les zones de chablis ou les coupes forestières. Les ouvrages de génie civil le long des routes et chemins forestiers, ainsi que les constructions en pierres sèches de toutes sortes, les endiguements et les gabions, sont également précieux pour les reptiles.

Les forêts du Plateau sont elles aussi des milieux importants. Il s’agit surtout des forêts alluviales, car elles abritent beaucoup d’espèces appréciant l’eau, telles la couleuvre à collier, la couleuvre tessellée ou la cistude d’Europe. Les reptiles profitent ici, en plus de l’abondante offre en nourriture, de la dynamique des cours d’eau qui crée sans cesse des milieux ouverts et ensoleillés et offre beaucoup de possibilités de cachettes dans le bois flotté. La dynamique – par exemple suite à une tempête – est également importante dans les forêts classiques du Plateau, où vivent principalement l’orvet fragile et le lézard vivipare. Les coupes de bois peuvent remplacer ou compléter cette dynamique et favorisent la présence de reptiles en forêt.

Les lisières sont particulièrement importantes car, presque partout en Suisse, elles offrent aux reptiles des habitats potentiels de valeur. La lisière idéale est sinueuse, elle présente un large ourlet herbeux et un manteau constitué de buissons (les reptiles apprécient les petits buissons épineux). Des structures comme des tas de pierres ou de branches fournissent des cachettes et des sites de thermorégulation supplémentaires. Les lisières remplissent encore une importante fonction de lien entre les biotopes.

Conservation des reptiles dans la forêt

Conservation des amphibiens dans la forêt